I Did Not Die

Au printemps 2012, le soleil se lève sur les décombres de l’hiver. Le suicide est entré dans notre histoire familiale. Après des années de lutte contre des troubles bipolaires, mes grands-parents ont perdu l’un de leurs fils. Ils apprennent à apprivoiser “l’après”, celui qu’ils n’avaient jamais envisagé. Comme dans la maladie, des hauts finissent toujours par succéder aux bas. La nature reprend vie, et nous avec.

Pendant une décennie, la maladie s’était peu à peu immiscée dans notre quotidien. En dépit des moments difficiles, la “normalité” de notre famille était constituée de débats passionnés, idées affûtées, fous rires et profonds échanges. Une fraction de seconde suffit pourtant à balayer à jamais la vie telle qu’on la connait. Il s’en est ensuivi un long et sombre hiver. Puis le temps est passé. De manière aussi imprévisible que le malheur est arrivé, le printemps est revenu. Et on se rend compte que l’on respire encore.

ididnotdie-01
88
39
35
40
41
ididnotdie-02
25
29
16
19
20
ididnotdie-03
6
30

— In memory of Eric Blanchard